Un bus remis au lycée Jacques Le Caron pour faire connaître les métiers du bâtiment


La Communauté Urbaine d’Arras a remis au lycée Jacques Le Caron l’un de ses bus anciens, qui roulait sur son réseau de transport public Artis. Ce véhicule sera réaménagé en « vitrine » des métiers du bâtiment, pour faire connaître les formations, les filières, les nombreux débouchés… auprès des élèves de 3ème de la région.

De gauche à droite : Michel De Lemos futur conducteur du bus, Françoise Rossignol vice-présidente Communauté Urbaine d'Arras, Stéphane Monier directeur d'Artis-Keolis, Bertrand Derquenne proviseur du lycée Jacques Le Caron, Ingrid Zielinski directrice du Campus des métiers du bâtiment et Rémi Quiquempoix responsable maintenance du patrimoine bus Artis.

Il a toujours été entretenu avec soin, il est encore en très bon état mais ne transportera plus de voyageurs. Un bus ancien quitte le réseau Artis pour une nouvelle vocation. Il servira à faire connaître aux élèves de 3ème, dans les collèges de toute la région, les métiers et les formations dans le domaine du bâtiment. Ce véhicule a été remis au lycée Jacques Le Caron d’Arras, établissement support du Campus des métiers et des qualifications du bâtiment et des systèmes énergétiques intelligents 3.0, labellisé en août 2018. Ingrid Zielinski, en poste au lycée Jacques Le Caron, est directrice opérationnelle du Campus. « Il fédère au niveau régional les établissements du secondaire et du supérieur dans le vaste domaine du bâtiment. Notre campus sera le premier de France à proposer son propre service itinérant d’orientation professionnelle vers ses métiers. »

Le bâtiment, gros pourvoyeur d’emplois

Bertrand Derquenne, proviseur du lycée Jacques Le Caron, imagine comment le bus sera réaménagé. « Il pourrait y avoir des espaces avec de la vidéo dans lesquels on montrera les métiers. On pourra mettre de la documentation sur les établissements qui proposent ces métiers dans le secteur du collège visité. Des professeurs de lycée pourront y monter pour discuter avec les jeunes de 3ème. »

Le bus présentera ainsi toutes les informations sur les formations initiales ou sous la forme de l’alternance, avant et après le bac. « La formation par apprentissage a beaucoup de succès en dépit de la crise sanitaire. De façon générale, le domaine du bâtiment est un gros pourvoyeur d’emplois. »

Première tournée après la rentrée scolaire

Le lycée Jacques Le Caron, qui s’implique dans le transport de ses élèves, a également l’habitude d’échanges de savoir-faire avec la société Keolis-Arras*. Son directeur, Stéphane Monier, a été l’intermédiaire entre l’établissement d’enseignement et la Communauté Urbaine d’Arras sur cette idée de bus « vitrine roulante » des métiers du bâtiment. « Cette initiative est également l’occasion de valoriser, auprès des élèves, la qualité de la desserte de leur lycée par le réseau Artis. Il est indispensable à leur mobilité. »

Un personnel du lycée est déjà titulaire du bon permis pour conduire le bus du Campus. Artis l’accompagnera pour prendre en main le véhicule et continuera à en assurer la maintenance. L’objectif est que le bus soit opérationnel pour débuter sa tournée après la rentrée de septembre prochain. Bertrand Derquenne le promet, « les premiers collèges dans lesquels le bus ira seront ceux du territoire de la Communauté Urbaine d’Arras. »

Nouveaux bus alimentés au gaz

Organisatrice de la mobilité sur le territoire, la Communauté Urbaine d’Arras est propriétaire du parc de matériel du réseau Artis. Françoise Rossignol, vice-présidente en charge des mobilités, précise que la Communauté Urbaine d’Arras investit chaque année pour le confort des voyageurs sur son réseau de transport public. « Les bus anciens sont progressivement remplacés par des nouveaux bus moins polluants, alimentés au gaz naturel pour véhicules. À terme, l’ensemble du parc sera renouvelé. »

* La Communauté Urbaine d’Arras a confié la gestion de son réseau de transport public Artis à la société Keolis dans le cadre d’une délégation de service public.