Un bois urbain au cœur de Saint-Nicolas-lez-Arras


Le contexte

La création d’un bois urbain dans le quartier des Nouvelles Résidences à Saint-Nicolas s’inscrit dans la finalisation du programme de renouvellement urbain du quartier. Une surface de 3500 m2, initialement prévue pour un projet de construction de logements n’ayant pas abouti, est dédiée à cette opération de renaturation.

C’est à l’issue du premier confinement que la création d’un espace aéré au pied des résidences est apparue comme une évidence. Dans un quartier densément peuplé et très verticalisé, un espace « respirable » apporte une véritable plus-value aux habitants.

Amener de la nature en cœur de ville, c’est là toute la promesse de ce bois urbain. 3000 m2 d’espaces verts et 160 arbres plantés vont permettre de créer un îlot de fraîcheur dans le quartier, ce qui sera à n’en pas douter très apprécié lors des épisodes estivaux de fortes chaleurs.

Les travaux

La première phase des travaux a déjà débuté. L’apport de 1000 m3 de terre végétale s’est avéré nécessaire pour compenser le sous-sol dégradé. Afin de limiter les déplacements, la terre vient d’Actiparc. La priorité a été donnée aux modes de déplacements doux et au partage de l’espace public, notamment aux abords du collège. L’intégration paysagère a été prise en compte, avec l’utilisation de matériaux qui font écho à ceux des résidences.

La plantation des arbres va commencer cet hiver. Des essences locales et adaptées au climat régional ont été sélectionnées. Là où les fondations rendent impossible la plantation d’arbres, est prévu un espace de gestion différenciée avec une prairie fleurie.

Dès le mois de janvier, les habitants et les scolaires seront conviés à des ateliers participatifs de plantation.

Ce projet, expérimental sur le territoire, a l’avantage de présenter de faibles coûts d’entretien. Il pourrait inspirer d’autres projets du même type dans le Grand Arras.