Travaux cet été, pour la sécurité sur la voirie et l’équipement du territoire


L’été est la période idéale pour réaliser des travaux sur les routes communautaires, en limitant les dérangements des usagers de l’espace public. Des chantiers sont également programmés pour améliorer le réseau d’eau potable et le service d’assainissement. Investir dans les infrastructures permet de maintenir le bon état de ce patrimoine important. Le détail de chaque chantier (localisation, dates et nature) est à retrouver en rubrique À votre service / travaux- voirie.

Au sortir de l’hiver et après leur préparation printanière, les nombreux chantiers de la Communauté Urbaine d’Arras amélioreront la sécurité des déplacements, notamment pour les piétons et les cyclistes. Le programme des travaux de voirie est établi en concertation avec les communes.

À Arras, rue Balzac, le marquage de places de parking va permettre de répondre aux besoins des habitants de disposer d’une meilleure offre de stationnement.

Les entrées des zones 30 dans la ville seront mieux identifiées et le marquage des passages piétons aux abords des écoles sera refait pour la rentrée.

Rue Jean-Bodel, le dernier tronçon de chaussée et de trottoirs va être réalisé cet été. Cette tranche du réaménagement complet de la rue avait été mise en attente de la finalisation d’une opération immobilière adjacente. Quartier Saint-Maurice, la transformation des rues se poursuit selon le calendrier prévu, avec notamment pour objectif que la place Quincaille, à l’abord de l’école Paul-Bert, ait été retravaillée et finalisée pour la rentrée scolaire.

Par ailleurs, deux cavités se sont formées à cause des fortes précipitations de fin juin – début juillet, l’une place Foch et l’autre allée Henri-Barbusse. Elles feront l’objet d’une exploration début août afin de définir le mode opératoire adapté à leur comblement.

À la Citadelle, une série de travaux sera menée fin août allée du Bastion de la Reine, allée du 3e génie, rue de la Place d’Armes et à l’arrière du bâtiment l’Ordinaire. L’éclairage public provisoire sur poteaux de bois va être remplacé.

À Beaurains, la seconde tranche du réaménagement complet de la rue Pierre-Curie a été enclenchée le 12 juillet et s’étalera jusqu’à la fin de l’année. 

À Boyelles, la forme d’un fossé vers le Cojeul va être retravaillée dans la semaine du 19 au 23 juillet, avec l’objectif d’un meilleur écoulement des eaux de pluie et éviter leur accumulation sur la chaussée.

À Dainville, rue Charcot, le réaménagement complet avec caniveau central a démarré et devrait se terminer mi-septembre. L’allée Denis-Papin va être revêtue d’un tapis d’enrobé tout neuf le 15 septembre. Une aire de covoiturage est en création, jusqu’au 27 août, afin de répondre à un besoin identifié pour ce mode de déplacement économique. Idéalement située au niveau de la RD265, la nouvelle aire comptera 49 places. Elle pourra être étendue dans le futur selon le succès qu’elle rencontrera.

À Gavrelle, une piste cyclable va être réalisée en septembre depuis le centre-bourg le long de la RD33 vers Oppy. Ce chantier durera six semaines.

À Neuville-Vitasse, route de Croisilles, une chicane sera installée jusqu’au 6 août pour favoriser le ralentissement des véhicules à l’entrée de la commune.

À Saint-Laurent-Blangy, rue Laurent-Gers, la réparation de caniveaux du 9 au 16 août obligera à couper la circulation. Cependant, un accès à la mairie et à son parking sera maintenu, ainsi qu’un accès à la résidence Nouveau siècle pour ses résidents. En coordination, le Département réalisera en même temps des réparations de la chaussée. Rue de Versailles, des feux tricolores seront installés au niveau de l’école Lenglet pour la sécurité des entrées et des sorties des enfants et des familles. Ce chantier est prévu pour se terminer le 6 août.

À Sainte-Catherine, chemin d’Écurie, le stationnement sera réorganisé avec effet de chicane pour favoriser la réduction de la vitesse. Fin de cette opération : le 6 août.

À Tilloy-les-Mofflaines, la rue de Wancourt va être complétement réaménagée, avec le Département qui se chargera de la couche de roulement. Un trottoir sera créé, un feu sera installé et l’offre de stationnement sera améliorée. Ce chantier démarrera début août et se terminera en septembre.

Plus de 80 000 mètres carrés d’enduit de surface !

42 rues dans 24 communes vont bénéficier de l’application d’un enduit de surface, ce qui représentera une superficie totale de 80 649 m2 ! L’enduit superficiel redonne son étanchéité à la chaussée, rallongeant sa « durée de vie » et repoussant ainsi des travaux plus lourds et plus coûteux de réfection. Cette solution améliore l’adhérence à la route, pour la sécurité des usagers, tout en facilitant l’écoulement des eaux en cas de pluie.

Les aménagements cyclables provisoires deviennent définitifs

Les aménagements cyclables provisoires, marqués en jaune au sortir du confinement au printemps 2020, vont dans leur grande majorité être pérennisés et renforcés. Ils seront marqués en blanc du 2 au 31 août, avec effacement du marquage provisoire et pose de bordures par endroits.

Démarrage de la création d’un réseau d’assainissement à Roclincourt

À partir de la mi-août, la Communauté Urbaine d’Arras va lancer la première phase de création d’un réseau d’assainissement à Roclincourt. L’opération va consister à créer 3 km de réseau de transfert des eaux usées. Ces tuyaux seront installés à partir du haut de Saint-Laurent-Blangy vers Roclincourt. Suivra une opération dans cette commune à partir d’octobre, pour y poser 900 mètres de réseau. Ils desserviront 85 habitations situées Rue de Saint-Laurent-Blangy et une première partie de la Grande rue. Une station de pompage des eaux sales sera créée. L’investissement pour l’ensemble de ces travaux est estimé à 1,1 million d’euros HT, avec une subvention attendue de l’Agence de l’eau Artois-Picardie à hauteur de 25%. À terme, le réseau sur la commune de Roclincourt devrait être étendu vers Écurie et Neuville-Saint-Vaast pour récupérer les eaux sales et les diriger vers la station d’épuration de Saint-Laurent-Blangy. Ce qui évitera la construction plus onéreuse d’une nouvelle station d’épuration pour ce secteur au nord du territoire.

Amélioration du réseau d’eau potable

À Arras, rue du Temple, après intervention d’Enedis sur le réseau d’électricité, la Communauté Urbaine d’Arras entreprend depuis le 12 juillet le renouvellement d’une conduite d’eau potable, sur 460 mètres, avec reprise d’une soixantaine de branchements. Le chantier durera jusqu’au 20 août.

Chantier en cours Rue du Temple à Arras.

À Marœuil, à partir du 2 août et jusqu’à la fin du mois, une canalisation va être installée Chaussée Brunehaut sur 1,2 km, depuis le croisement avec la RD55 (angle de l’ancienne discothèque) et jusqu’au Chemin des 12 (entre du hameau de Bray à Mont-Éloi). Le chantier se poursuivra jusqu’à la fin d’année. La canalisation sera alors prolongée via les hameaux de Bray et d’Écoivres. Après passage sous la chaussée Brunehaut, elle se présentera au droit du réservoir d’eau potable de Mont-Saint-Éloi. En tout, 3,5 km de réseau seront installés, pour un investissement estimé de 700 000 € HT. Pris en charge sur le budget eau, il n’entrainera pas d’augmentation de la facture pour l’usager.

L’objectif de cette opération est d’apporter une eau moins chargée en nitrate. Issue du captage de Méaulens, elle sera mélangée à celle puisée à Mont-Saint-Éloi. Elle en fera ainsi baisser le taux de nitrate, qui est régulièrement mesuré un peu au-dessus de la limite de 50 mg par litre. Les restrictions d’usage pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les nourrissons, pourront être levées. En diversifiant l’approvisionnement en eau de la population de Mont-Saint-Éloi, celui-ci est sécurisé.