Réhabilitation en toute discrétion du réseau d’assainissement de la Grand’Place


435 mètres du réseau d’assainissement qui fait le tour de la Grand’Place d’Arras vont être réhabilités. La technique choisie limitera fortement les perturbations de la circulation et la gêne pour les riverains, habitants comme commerçants. Démarrage du chantier ce lundi 22 février.

Sur le pourtour de la Grand’Place d’Arras, le réseau d’assainissement en béton et amiante ciment est ancien. Il se déploie sur 435 mètres de longueur. Une inspection minutieuse a révélé le détail de ses dégradations. Pour y remédier, la Communauté Urbaine d’Arras a décidé de le réhabiliter.

Assainir, c’est préserver la qualité des eaux souterraines, en limitant les fuites d’eaux sales qui polluent le milieu naturel, et donc préserver la ressource d’eau potable. L’opération sera également l’occasion d’améliorer le raccordement des usagers au réseau d’assainissement collectif. Des subventions sont possibles, en cas de nécessité de se mettre en conformité.

Sans ouverture de tranchée

La Communauté Urbaine d’Arras a choisi une technique qui permet d’agir sans ouverture de tranchée. Ce qui évitera les bruits et les va-et-vient d’engins pour creuser la chaussée ou les trottoirs, enlever les gravats, rapporter des matériaux pour reboucher… Après nettoyage des conduites, cette technique consiste à utiliser les regards de visite pour glisser une gaine structurante en fibre de verre.

Droits photo Communauté Urbaine d'Arras
Réalisation de la rénovation d'un ancien réseau d'assainissement par technique de chemisage.
La technique de gaine structurante a fait ses preuves dans la rénovation du réseau d'assainissement du quartier Méaulens. Droits photo Communauté Urbaine d'Arras

La gaine est ensuite plaquée à l’intérieur du réseau, sur ses parois, puis durcie en étant polymérisée par exposition aux ultra-violets ou à de la vapeur.

Outre de minimiser la gêne pour les riverains et les commerces, ce principe est utilisé depuis de nombreuses années pour rénover le réseau d’assainissement dans le périmètre du captage d’eau potable de Méaulens, afin de protéger la ressource en eau. 12 km de réseau y ont ainsi déjà été réhabilités. C’est aussi une solution moins onéreuse qu’un chantier traditionnel avec ouverture de tranchée.

Circulation maintenue

La circulation sera maintenue, avec toutefois et ponctuellement la mise en place d’une alternance à certaines phases du chantier, pendant environ deux semaines et demi, entre la rue Sainte-Croix et le Square Léon Jouhaux. Cette alternance de la circulation n’aura lieu qu’en journée pour permettre aux équipes de travailler en sécurité et également préserver la vôtre. Toutes les voies seront libérées en soirée et les week-ends.

Il est prévu de terminer l’opération, d’une durée totale d’un mois environ, pour le début du printemps.