Plan action énergie : le Grand Arras s’engage !


Le Grand Arras n’a pas attendu la crise énergétique pour s’emparer du sujet énergie. Des actions concrètes ont été mises en place pour assurer la transition écologique du territoire. En 2018, la Communauté urbaine signait le 1erContrat de transition écologique de France. Depuis janvier 2022, un groupe énergie se réunit régulièrement pour avancer sur le sujet. Avec les événements récents, les élus ont souhaité accélérer la cadence et mettre en place un plan action énergie.

Les objectifs 2050 de la Communauté urbaine d’Arras :

        • Baisser notre consommation énergétique de 50%
        • Produire au local 70% d’énergie dite décarbonée

Le plan d’action énergie repose sur 2 piliers :

        • Consommer moins en apprenant les bons gestes mais en ayant aussi des consommations plus vertueuses : être efficace dans nos consommations
        • Produire des énergies décarbonées et circulaires

CONSOMMER MOINS :

Des actions à court-terme ont d’ores et déjà été mises en place, et des actions à moyen-terme sont à l’étude :

  • Baisser la température dans les bâtiments(bureaux, salles de sports et piscines communautaires)
  • Retarder la mise en chauffe des bâtiments
  • Réduire les plages d’éclairage décoratif des bâtiments et notamment de la Citadelle et de la Porte Royale à partir de 2Oh en semaine et 23h55 du vendredi au dimanche.
  • Accompagner les communes dans leur transition énergétique,
    • Par des fonds de concours alloués pour la rénovation de leur éclairage public par des LED. A ce jour, 11 000 points lumineux sur les 22 000 que compte le territoire sont déjà équipés de LED. D’ici 2026, tous les éclairages seront équipés de LED.
    • Accompagner les communes par la réalisation des études et des travaux énergétiques sur la rénovation de leurs bâtiments et la production d’énergie renouvelable.

 

  • Accompagner les habitants vers une mobilité différente: promouvoir les mobilités alternatives telles que le covoiturage, les transports en commun, les vélos électriques, l’autopartage…

https://www.cu-arras.fr/a-votre-service/transport-et-mobilite-douce/

 

  • Demander aux « locataires » des bâtiments communautaires de baisser les températures de consigne : Cité Nature, bâtiment des 3 Parallèles…
  • Inciter les écoles du Grand Arras à participer au Championnat de France des économies d’énergies (CUBEs).
  • Déployer des bornes de recharge électrique sur le territoire
  • Poursuivre le déploiement des bus au GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) sur le réseau Artis

 

  • Travailler à la rénovation énergétique des bâtiments communautaires:

L’objectif de la Communauté urbaine est de rénover une salle de sports par an. Les salles Philippe Rapeneau et Guy Mollet ont déjà été rénovées. Les prochaines rénovations prévues :

        • Eté 2023: 1ère tranche des travaux pour la salle de sports Giraudon
      •  
        • 2022/ mars 2024: salle de sports Péguy
      •  
        • 2023/2024: salle de sports Diderot
      •  
        • 2024/2025: salle de sports Adam de la Halle
      •  
        • 2025/2026: 2ème tranche des travaux salle de sports Giraudon

PRODUIRE DES ENERGIES DECARBONEES ET CIRCULAIRES :

Ici encore, la Communauté urbaine ne travaille pas dans l’urgence puisqu’elle avait déjà engagé la réflexion depuis plusieurs années. L’objectif est de développer un mix énergétique plutôt que de tout miser sur une seule énergie.

  • Lancement d’un appel à initiative privée sur l’hydroélectricité : l’objectif étant de construire et d’exploiter des micro-centrales hydro-électriques sur les chutes d’eau du territoire.
  • Installer et exploiter des panneaux solaires sur les terrains et les toitures de la CUA et des communes qui le souhaitent.
  • Installer des panneaux solaires sur les toitures des bâtiments neufs.
  • Lancer une étude pour déployer le réseau de chaleur au Sud Est du Grand Arras.
  • Poursuivre le déploiement des éoliennes.
  • Inciter les acteurs économiques du territoire au déploiement des énergies renouvelables sur leurs propriétés.
  • Accompagner la société Naarea sur une étude de faisabilité concernant le déploiement d’une production d’électricité par micro-centrale nucléaire implantée localement.
  • Mise en service du technocentre Euramétha à l’été 2023. 

 

Le Grand Arras s’engage pour le plan action énergie !