Le nouvel espace associatif s’élève à Neuville-Saint-Vaast


Il sera le « couteau suisse » des nombreuses activités communales. Le futur espace associatif, situé en plein centre de Neuville-Saint-Vaast, est en cours de construction. La bonne avancée du chantier a permis de l’inaugurer, par la pose d’une première pierre vendredi dernier.

Pose de la première pierre du futur espace associatif de la commune de Neuville-Saint-Vaast

Pratiques sportives, médiathèque, salle des fêtes...

Les neuvilloises et les neuvillois auront de multiplies occasions de se retrouver dans leur nouvel espace associatif, ainsi que les habitants des communes voisines. Il recevra les nombreuses activités qui animent Neuville-Saint-Vaast : pratiques sportives, répétitions de l’harmonie, médiathèque, cérémonies municipales, réunions associatives, club ados, événements familiaux… David Fournier, 2ème adjoint notamment responsable de ce projet d’espace associatif, ajoute : « Il y aura le restaurant scolaire. Les enfants des écoles y auront un accès dédié. On peut encore mentionner une terrasse de 105 m2 au deuxième étage. Elle sera partagée par les usagers de la médiathèque et les participants du club ados. » En tout, le bâtiment avec ascenseur offrira 2 200 m2 de surface sur trois niveaux, dont l’un en sous-sol. La salle des fêtes, prévue sur 260 m2, sera construite cet été. L’objectif est que le chantier soit terminé en octobre 2022.

Espace associatif économe en énergie

Répondant aux normes les plus récentes en matière d’efficacité énergique (réglementation thermique 2020), le bâtiment sera économe en énergie et sera doté de panneaux photovoltaïques. L’électricité produite servira aux besoins en électricité de cet espace polyvalent, ainsi qu’aux autres bâtiments publics voisins. Jean-Pierre Puchois, maire de Neuville-Saint-Vaast, a rappelé l’origine du projet : « Sa réalisation est l’aboutissement d’une longue réflexion, entamée il y a plus de six ans par un diagnostic de notre ancienne salle des fêtes. Elle n’était plus aux normes ni adaptée aux besoins des habitants. Sa rénovation aurait été coûteuse. L’espace associatif va la remplacer avantageusement, en apportant un dynamisme supplémentaire au centre de la commune. »

Soutiens et accompagnement en ingénierie

Des élèves de l’école Marie-Curie (classe de CM1-CM2 de Madame Manie) ont lu leur message aux enfants du futur. Il a été inséré dans une capsule temporelle placée dans un mur du bâtiment.

« On ressent toujours un peu d’émotion quand on pose la première pierre d’un tel équipement. Bâtir pour son village, fonder pour ses concitoyens, réaliser pour la durée, c’est sans doute ce qu’il y a de plus beau dans la politique locale », apprécie Jean-Pierre Puchois. L’espace associatif tout équipé représente un investissement de 3,5 millions d’euros. « Notre gestion rigoureuse depuis plusieurs années a permis de constituer une réserve financière. Cependant, nous n’aurions pas pu lancer cette opération sans l’octroi de subventions. » La municipalité a reçu les soutiens de l’État, de la Région, du Département, de la CAF et de la Fédération départementale d’énergie.

La Communauté Urbaine d’Arras apporte également son concours, à hauteur de 128 500 € dont une partie pour la transition écologique. Jean-Pierre Puchois s’en réjouit, « Les services de la Communauté nous par ailleurs apporté leur accompagnement en ingénierie pour les marchés, le choix des entreprises, ainsi que des conseils par exemple concernant l’isolation. » Pour Frédéric Leturque, président de la Communauté Urbaine d’Arras, « C’était un devoir de soutenir la commune qui s’est démenée pour trouver des financements à ce projet d’équipement dont la vocation est intercommunale. »

Droits photo : creativeGraphics – Grégory Vega / Communauté Urbaine d’Arras