Le centre de vaccination de la Communauté Urbaine d’Arras a fermé ses portes


Le centre de vaccination de la salle Philippe Rapeneau a fermé ses portes. Après plusieurs mois de fonctionnement, retour en chiffres sur l’offre de vaccination proposée par la Communauté Urbaine d’Arras sur le territoire.

Acte 1 : le centre de vaccination d’Artois Expo

La Communauté Urbaine d’Arras a rapidement pris conscience de l’urgence dès le début de la crise sanitaire. Lorsque les vaccins ont été disponibles, la collectivité a décidé de mettre en place un centre de vaccination XXL pour permettre la vaccination des plus de 75 ans dans un premier temps. A partir du 14 mars et jusqu’à fin juillet 2021, le centre, ouvert tous les week-ends, a permis de faire 57 879 injections, en plus de la campagne de vaccination dans certains établissements scolaires du territoire (écoles collègues, lycées et l’universités : 317 injections). La vaccination était également possible au centre hospitalier d’Arras.

Acte 2 : le centre de vaccination de la salle Philippe Rapeneau

Face à la cinquième vague et à la menace du variant Omicron, la Communauté Urbaine d’Arras a décidé de rouvrir un centre de vaccination dans la salle de sports Philippe Rapeneau, du 4 décembre 2021 au 5 février 2022 durant les week-ends, et tous les jours durant les vacances de Noël. 8 491 injections ont pu se faire dans ce centre durant cette période. De plus, 502 injections ont aussi été effectuées pour les 5-11 ans. En parallèle, la vaccination était toujours possible au centre hospitalier d’Arras.

Une mobilisation sans précèdent

Sous l’impulsion de Frédéric Leturque, Président de la Communauté Urbaine d‘Arras, du Dr Ziad Khodr, conseiller délégué à l’économie et à la promotion de la santé à la CUA, et coordinateur du centre de vaccination, et de Didier Ledhé, ainsi que de l’ensemble des élus communautaires, les centres de vaccinations ont réussi une mobilisation exceptionnelle sur notre territoire en pleine crise sanitaire.

Environ 300 professionnels de santé (médecins, internes en médecine, pharmaciens, sage-femmes, infirmiers, aides-soignants, préparateurs en pharmacie, étudiants infirmiers et en pharmacie, …) ont permis les consultations médicales et les vaccinations.

Plusieurs dizaines d’agents de la Communauté Urbaine d’Arras et de la Mairie d’Arras ont assuré la logistique, l’administratif et l’accueil sur les sites.

Sans oublier les bénévoles des associations, les personnes volontaires, les actifs retraités, les bénévoles et étudiants qui ont participé au bon fonctionnement des centres.

L’engagement communautaire aux côtés des professionnels de santé du territoire a permis de réaliser près de 67 000 injections.

La vaccination toujours possible

La vaccination est toujours possible. Vous pouvez prendre rendez-vous chez votre médecin traitant, en pharmacie, auprès d’une infirmière ou à l’hôpital.