Arras 1394, Bière Originelle


L'histoire

 

Dans la région, il n’y a pas de boisson plus emblématique et fédératrice que la bière. À Arras, la tradition brassicole a bien des histoires à raconter et des expériences à faire vivre ! On sait désormais que la cité atrébate et la bière ont une histoire commune vieille de plusieurs siècles. 

La bière est fabriquée et consommée à Arras dès le Moyen Âge. La plus grande brasserie était celle de l’abbaye Saint-Vaast. Les moines exerçaient le droit degambage qui leur permettait de fixer le prix de la bière, autoriser les ouvertures de brasseries… De nombreuses archives médiévales témoignent de cette activité brassicole intense. 

Le texte le plus célèbre et le plus ancien conservé aux archives municipales de la ville d’Arras, date de 1394. Cet écrit législatif organise le métier de brasseur et réglemente la fabrication de la « Goudale », la bonne bière, en y précisant sa composition « de l’eau et du bon grain » ou encore les jours où elle doit être brassée. 

L’Artois, grenier à grain du royaume de France, a toujours été réputé pour ses cultures de céréales. Le marché aux grains a rythmé la vie de la Grand’Place d’Arras du XIème siècle au début du XXème siècle. Céréales qui sont au coeur de la fabrication de la bière. 

Plus proche de nous, on dénombre à Arras encore 18 brasseries en 1888. La bière reste la boisson la plus prisée dans le Nord. Les hautes cheminées des malteries marquent alors les paysages du territoire du Pays d’Artois. 

Depuis plusieurs années le territoire renoue avec ce passé. Brasseries, festivals, lieux de dégustation et visites zythologiques se multiplient, affirmant la position centrale du territoire sur la thématique brassicole. 

La cuvée 2022

Arras Pays d’Artois Tourisme a souhaité perpétuer cette tradition séculaire en lançant une bière éphémère « Arras 1394, bière originelle ». Chaque année au printemps, une cuvée spéciale sera créée en collaboration avec un brasseur du territoire. 

Pour cette première année, c’est Mathieu Glorian de la Brasserie Paysanne de l’Artois à Gavrelle qui a créé la cuvée. Il a souhaité proposer une bière assez peu typée, dans le sens positif : une bière agréable pour le plus grand monde, la bière de tous les palais.

Pour se faire, il a choisi une levure de type « saison » qui apporte beaucoup d’arômes à la bière. Son goût particulier reste assez longuement en bouche. Le nez est marqué parles céréales, mais ça, c’est un peu la marque de fabrique de la Brasserie Paysanne del’Artois. Du côté du houblon, il y a deux catégories : les amérisants et les aromatiques.

Mathieu est resté dans la région pour trouver le premier mais pour le second, il a sélectionné un houblon qui vient d’Alsace. On ne vous en dit pas plus, vous viendrez lagoûter ! 

Cette première cuvée, produite en édition limitée (500 bouteilles numérotées), sera mise en vente à la boutique de l’Office de Tourisme.