2021-2022 – Place au Concret


La CUA phasera la mise en œuvre de ce vaste projet. Les premières phases opérationnelles concernent :

  • Le PEM gare : Place Foch, et ses axes adjacents, la place Emile Breton
  • L’îlot Bergaigne

Dans cette perspective une nouvelle période de concertation a été engagée du 25 janvier au 25 juillet 2021, portant particulièrement sur un secteur plus restreint que la concertation de 2019. En effet, le secteur de la concertation Master Plan s’étendait du pont Saint Sauveur aux contreforts d’Achicourt. Le second de temps de concertation portait uniquement sur le secteur de la gare et l’îlot Bergaigne.

Le projet d’aménagement de l’îlot Bergaigne

L’ilot Bergaigne bénéficie d’une situation géographique très favorable : à la fois à proximité immédiate du PEM gare et du centre-ville d’Arras. Il a ainsi été identifié au PLUi comme un secteur en devenir. Le projet urbain s’inscrit donc dans la continuité des orientations établies dans les documents cadres.

Le projet vise à aménager cet ilot afin d’y accueillir une nouvelle offre de programmes immobiliers et à offrir une solution de stationnement plus sobre en matière d’utilisation du foncier.

Nous envisageons ainsi de recomposer l’ensemble de l’îlot afin de pouvoir :

  • Céder une ou plusieurs parcelles à des opérateurs désireux d’y développer des programmes immobiliers au plus proche du PEM gare et du centre-ville.
  • De proposer la construction d’un parking en ouvrage pouvant répondre à la fois aux usagers de la gare, du quartier plus généralement mais aussi du centre-ville.
  • Insérer la trame verte et les modes doux à l’îlot en permettant aux piétons et cycles de cheminer dans des conditions sécurisées pour rejoindre la gare, ou plus loin le Val de Scarpe, ou la trame verte de la Citadelle. Bref, inscrire ce site dans la trame verte et les continuités douces du territoire.

Le projet d’aménagement du PEM gare : à la fois un projet de mobilité et un projet d’urbanisme

Qu’est-ce qu’un PEM ? C’est un pôle d’échanges multimodal c’est-à-dire un lieu d’échange et d’interconnexion entre les différents modes de déplacement. C’est une plateforme au sein de laquelle de nombreux moyens de transport convergent et où les correspondances d’un mode de transport à l’autre sont facilitées pour les voyageurs.

Ce projet de réaménagement s’inscrit clairement comme un projet prioritaire pour le territoire communautaire du Grand Arras, car la gare est un élément structurant de l’attractivité du territoire. Elle constitue la première porte d’entrée dans l’Arrageois.

Les objectifs du projet de restructuration du PEM en matière de mobilité sont :

 

  • Restructurer le secteur de la gare d’Arras en impulsant un véritable PEM. Les deux côtés de la gare seront concernés par ces aménagements à la fois sur la Place Foch et la Place Emile Breton.
  • Relocaliser la gare interurbaine.

Les études sont actuellement en cours avec notre partenaire, la Région compétente en matière de transports interurbains

  • Restructurer la gare de bus. Située rue de Douai, elle dispose actuellement de 12 quais affectés. Son fonctionnement vise à être améliorée afin d’optimiser l’exploitation du service.
  • Réorganiser les circulations. Aujourd’hui la Place Foch s’apparente à un vaste giratoire. La circulation des bus et des véhicules légers sera repensée afin d’offrir un espace plus confortable aux modes actifs. Les flux des véhicules légers seront minimisés. Il s’agira de rompre avec la logique de giratoire actuelle de la Place Foch et ainsi de libérer la place Foch de la pression exercée par les véhicules particuliers.

Pour ce faire, le projet a pour objet d’activer les franges de la place et de permettre aux véhicules particuliers d’accéder aux marges de la place Foch avant d’être immédiatement renvoyés sur un autre axe de circulation. La circulation sur la Place Foch sera ainsi apaisée car seuls les transports en commun circuleront devant le parvis de la gare SNCF.

  • Faciliter l’accès au PEM gare et l’identification des différents modes de transports : Il s’agira d’optimiser le passage d’un mode de transport à l’autre
  • Retravailler l’aménagement des axes rayonnants à la place Foch afin de favoriser une circulation efficace des transports en commun et offrir une place plus conséquente aux modes doux
  • Améliorer les articulations entre la gare et les quartiers environnants. Pour ce faire, un projet de nouvelle passerelle est à l’étude afin de favoriser la connexion de la Place Foch aux quartiers situés au Sud de la gare.

Par ailleurs, le projet vise à accentuer le lien entre le PEM gare et le centre-ville d’Arras. La lisibilité et le confort des parcours vers le centre-ville et le centre historique sera travaillé avec un soin particulier.

  • Accueillir des services et des commerces adaptés aux usagers du PEM. Il s’agira notamment de proposer la conversion de bâtiment ayant une situation stratégique ou la construction de nouveaux programmes pour y proposer une offre de service orientée vers les usagers du PEM gare, comme un service de conciergerie, des espaces de coworking, de la restauration ….
  • Reconfigurer l’offre de stationnement du quartier. Le projet de la gare a pour objet de limiter la place de la voiture au sein de l’espace public.

A ce jour, la Place Foch et la Place Emile Breton sont stigmatisées comme des places routières dédiées au stationnement. Le projet vise à favoriser l’intermodalité mais aussi d’être en capacité de reconstituer une offre de stationnement à proximité de la gare. Dans un souci de rationalisation du foncier, un parking en structure viendra répondre aux besoins des usagers du quartier. Il sera localisé à environ 400m du PEM gare et sera connecté au PEM par une liaison douce.

Les autres objectifs d’aménagement sont :

  • Végétaliser le quartier de la gare
  • Valoriser le patrimoine architectural et la scénographie de la place Foch
  • Ouvrir les perspectives paysagères sur les boulevards rayonnants à la Place Foch
  • Réaménager la place Emile Breton

Durant cette période, la CUA va également sélectionner une équipe de maitrise d’œuvre (ingénierie) pour l’accompagner dans la mise en œuvre de projet. Cette équipe aura pour mission complète allant de la réalisation des études fines de projets, jusqu’à la livraison des travaux en passant par l’organisation, le mise en œuvre et le suivi des périodes de travaux.