2019-2020 – Place aux Rêves


©saisonmenu&associésarchitectesurbanistes ©intoperspectives

Les réflexions sur le projet Master Plan, ont débuté en concertation avec la population en 2019. Une vaste période de dialogue avec la population a eu lieu afin d’établir ensemble le diagnostic de leur quartier, puis « rêver leur quartier de demain ». Le secteur géographique était étendu puisqu’il comprend :

  • Le quartier de la gare : la Place Foch et ses axes adjacents et la Place Emile Breton sur l’arrière-gare.
  • L’îlot Bergaigne constitué essentiellement au stationnement en surface
  • La friche de la petite vitesse qui s’étend le long du sillon ferré jusqu’à la llimite communale avec Achicourt

 

Entre le mois de septembre et le mois de décembre 2019, trois réunions publiques ont été organisées avec les habitants, ainsi que des ateliers urbains et la mise en place d’une boîte à idées. Lors de ces différentes réunions, les habitants ont été invités à s’exprimer et à présenter leurs envies, leurs souhaits pour le quartier de la gare.

 

Pour accompagner cette démarche, la Communauté Urbaine avait mission une équipe pluridisciplinaire composée d’architectes urbaniste, de paysagistes et de spécialistes de la mobilité.

Ils ont établi un document cadre permettra d’orienter pour les années à venir la stratégie d’évolution et de transformation urbaine, sociale et économique du secteur gare.

Aujourd’hui, cette étude urbaine constitue la trajectoire que la gouvernance du territoire se fixe pour ce projet.

Les enjeux du projet sont nombreux :

  • Enjeu territorial – Comment nous déplacerons-nous demain ? Cela pose la question des mobilités au sens large et aura des conséquences sur les infrastructures de l’ensemble du territoire communautaire.
  • Enjeu économique – Le dynamisme attendu sur le quartier de la gare avec les nouvelles offres de service et de logements en fera un lieu d’attractivité important pour l’agglomération avec de nouveaux emplois et habitants.
  • Enjeu communautaire – Le périmètre d’intervention offre une opportunité unique de renforcer les liens de notre territoire, avec d’un côté la Citadelle et Achicourt, et de l’autre côté les bords de Scarpe et Saint Laurent.
  • Enjeu écologique – Les nouveaux espaces de verdure sont autant d’opportunité pour faire revenir la nature en ville et augmenter le capital vert du territoire.
  • Enjeu social- Le renouvellement du site en fera un nouvel espace de vie et l’occasion d’offrir à ses usagers des nouveaux espaces pour renforcer le lien entre les habitants et la ville. Er recréer de l’animation.