Communes


Né d’une volonté de construire des projets innovants ensemble, le District Urbain de la région d’Arras voit le jour en 1965 avec 10 communes : Arras, Achicourt, Anzin-Saint-Aubin, Athies, Beaurains, Dainville, Feuchy, Saint-Nicolas-lez-Arras, Saint-Laurent-Blangy et Tilloy-les-Mofflaines.

Cette politique de développement a ensuite séduit d’autres communes : Agny en 1966, Sainte-Catherine en 1970, Bailleul-sire-Berthoult en 1980, Monchy-le-Preux en 1990, Willerval en 1991, ainsi que Thélus et Wancourt en 1993.

La Communauté Urbaine d’Arras voit le jour le 1er janvier 1998, associant 4 nouvelles communes : Farbus, Gavrelle, Neuville-Vitasse et Mercatel.

Cette union permet, depuis, de conduire, de façon solidaire, un projet commun d’aménagement du territoire. Beaumetz les Loges, Wailly en 2001 et Fampoux en 2002 rejoignent la Communauté Urbaine d’Arras.

Suite à la réforme des collectivités territoriales, la Communauté Urbaine d’Arras s’est élargie au 1er janvier 2013. Quinze nouvelles communes sont venues grossir les rangs : Acq, Boiry-Becquerelle, Boisleux au Mont, Boisleux-Saint-Marc, Boyelles, Écurie, Étrun, Guémappe, Héninel, Hénin sur Cojeul, Marœuil, Mont-Saint-Éloi, Neuville-Saint-Vaast, Roclincourt et Saint-Martin-sur-Cojeul.

Puis au 1er janvier 2017, sept nouvelles communes rejoignent la Communauté Urbaine d’Arras : Rivière, Ransart, Basseux, Boiry-Sainte-Rictrude, Boiry-Saint-Martin, Ficheux, Rœux. La Communauté Urbaine d’Arras compte désormais près de 108 000 habitants.

Communes
Habitants