La première pierre d’une résidence de 26 logements a été posée


La commune de Tilloy-les-Mofflaines accueille un nouveau projet du bailleur social Pas-de-Calais habitat. La première pierre d’une résidence de 26 logements, dont 10 en béguinage, a été posée ce mercredi 16 septembre. Ses futurs résidents seront proches des services et profiteront d’un accès immédiat au parc du manoir.

Pas-de-Calais habitat a acquis le site d’un ancien centre équestre, à deux pas du manoir de Tilloy-les-Mofflaines. Ce terrain de près d’un demi-hectare permet aujourd’hui au bailleur social d’implanter une nouvelle résidence. Elle sera composée de 26 logements. En fond de parcelle, 10 maisons individuelles sortiront de terre. Elles seront aux normes d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite et destinées à des personnes âgées, sous forme d’un béguinage. En front de rue, 16 appartements seront proposés, 3 types II (environ 56 m²), 6 types III (de 70 à 73 m²) et 7 types IV (de 87 à 91 m²). Chaque appartement spacieux et lumineux disposera d’un balcon.

Les futurs logements offriront une appréciable qualité de vie. Droits photo Communauté Urbaine d'Arras, Valérie Laforge.

L’immeuble de deux étages s’intégrera dans son environnement urbain par son architecture qui fait référence au style classique. Didier Michel, maire de Tilloy-les-Moffalines le confirme : « Ce joli projet se marie parfaitement avec notre parc du manoir. » La mixité sociale et générationnelle de la résidence correspond à la volonté de la municipalité. En rez-de-chaussée seront créées des cellules commerciales, avec un espace à vocation médicale de 160 m2. Frédéric Leturque, président de la Communauté Urbaine d’Arras apprécie cet équipement : « Presque en face de la pharmacie, le cabinet médical renforce l’intérêt de ce projet et répond aussi aux besoins des communes environnantes. » Après avoir participé à la pose de la première pierre du chantier, il a également souligné le travail de coopération entre la commune, la Communauté Urbaine d’Arras et le bailleur.

Mixité des fonctions d'habitat et d'activités, mixité sociale et mixité générationnelle font la particularité de ce projet. Droits photo Communauté Urbaine d'Arras, Valérie Laforge

Livraison prévue en juin 2022

La résidence sera en outre dotée d’un jardin partagé, d’une placette paysagère « à la française », d’un local à vélos et d’un point d’apport volontaire pour les déchets. La livraison des logements est prévue en juin 2022. Ce projet contribue à la fois à économiser du foncier, en densifiant l’habitat et en redonnant une fonction à des terrains délaissés, ainsi qu’à proposer des logements adaptés aux besoins du territoire notamment en réponse au vieillissement de la population, dans les objectifs du Programme local de l’habitat de la Communauté Urbaine d’Arras. Celle-ci apporte son soutien à l’investissement de Pas-de-Calais habitat, d’environ 4 millions d’euros, par une subvention de 43 715 euros en faveur du logement social.

Droits photo visuel en page d’accueil : HY Designer