DANS LA CITADELLE NOUS MISONS SUR L'ÉCOPÂTURAGE

Rien ne semble pouvoir endiguer la progression de la Renouée du Japon dans le bois de la citadelle d'Arras sauf… les chèvres de la miellerie Cit'abeille !

 

Pour limiter la prolifération de la Renouée du Japon, la Communauté Urbaine d’Arras a développé un protocole innovant s’inscrivant dans son plan "zéro phyto". Il combine écopâturage et pulvérisation d’huile essentielle de cèdre.
Dans un premier temps, les petites chèvres d’Alexandre Cousin vont plutôt dévorer les parties aériennes de la renouée, tandis que les plus grandes sectionnent la tige et la mangent. Objectif : stopper la croissance de cette plante redoutable en la consommant et en la piétinant. En d’autres termes : faire souffrir la renouée pour qu’elle puisse disparaître de certaines zones.

>> NOTRE VIDÉO

Dans un second temps, les chèvres seront retirées temporairement et les pieds de renouée seront pulvérisés d’huile essentielle de cèdre, dont l’utilisation expérimentale par le SAGE de l’Escaut a montré des signes encourageants.
Cette méthode sera testée trois ans. Si elle s'avère efficace, elle pourra être étendue à d’autres sites du territoire !

AGENDA DES COMMUNES

LIENS UTILES

 


 

 

À L'AFFICHE