Gérer l’eau avec sagesse sur la Scarpe-amont


Donnez votre avis ! L’eau est un bien rare et précieux. Le Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage) Scarpe-amont doit en prévoir les usages futurs. Une grande consultation publique sur ce document sera lancée le 31 août.

L’eau coule sans s’arrêter dès qu’on ouvre le robinet, donnant l’illusion que cette ressource est intarissable. Pourtant, la météo de ces derniers mois et le rechargement de plus en plus difficile de la nappe phréatique doivent inciter à la plus grande vigilance. Bien commun vital, l’eau est consommée par les foyers, pour l’agriculture, dans l’industrie… Tout autant indispensable à la nature et aux paysages, elle fait partie du cadre de vie. Appréciée pour la pratique d’activités sportives et de loisirs, l’eau est également un élément d’attractivité touristique. Protéger la ressource en eau, pour qu’elle puisse continuer à être utilisée raisonnablement par tous et qu’elle reste de qualité, sont parmi les raisons d’être des Schémas d’aménagement et de gestion des eaux (Sage).

Le Sage Scarpe-amont concerne 86 communes, dont de nombreuses du territoire de la Communauté Urbaine d’Arras. Il couvre une surface de 550 km2, sur laquelle chaque goutte d’eau qui tombe est destinée à rejoindre la Scarpe. Cette rivière en provenance des collines de l’Artois devient canal à partir d’Arras. La Scarpe s’écoule en tout sur 47 km jusqu’à Lambres-lez-Douai.

Droits photo Philippe Frutier - Altimage

Érosion, protection des milieux humides

Le Sage est un outil nécessaire pour répondre aux problématiques identifiées sur le territoire. L’érosion des sols par exemple entraîne des coulées de boue. Dommageables pour les biens, elles colmatent les cours d’eau et entraînent un envasement de la Scarpe. Autant de dégâts coûteux à traiter. En gérant autrement les eaux, il est également possible de limiter l’impact des précipitations sur le réseau d’assainissement, susceptibles de créer des débordements vers les cours d’eau et donc de polluer le milieu naturel. L’une des autres préoccupations est d’assurer une meilleure protection des milieux humides. Encore aujourd’hui menacés, ces espaces remarquables trop rares sont de véritables « poumons verts ».

Droits photo Communauté Urbaine d'Arras - Valérie Laforge

Pour remplir ses objectifs, un Sage peut déterminer les quantités d’eau prélevables, prévoir leur répartition en fonction des usages, déclarer inconstructibles certains milieux, identifier des zones à risque pour les coulées de boue… La stratégie du Sage Scarpe-amont a été arrêtée en mars dernier par la Commission locale de l’eau, en charge de son élaboration. Une nouvelle étape consiste en une vaste consultation publique.

Première réunion publique du Sage vendredi 18 septembre

La Commission locale de l’eau a mené une vaste concertation pour élaborer cette stratégie. Pas moins de 11 ateliers notamment avaient réuni 185 participants d’horizons différents : agriculteurs, élus, représentants d’associations, chefs d’entreprise… La consultation du public est placée sous l’égide d’un garant de la Commission nationale du débat public, Bernard Féry, qu’il est possible de contacter directement à l’adresse courriel bernard.fery@garant-cndp.fr.

Cette concertation préalable du public se déroulera entre le 31 août et le 17 octobre. Elle a pour but de recueillir les avis, remarques, questions, de tout citoyen. Chacun est concerné par le futur de la gestion de la ressource en eau !

Consulter l’ensemble des documents du Sage Scarpe-amont et donner son avis :

 

Quatre réunions publiques*, réparties sur l’ensemble du territoire du Sage Scarpe-amont, permettront également de découvrir le projet et d’en débattre. La première est organisée le vendredi 18 septembre, à partir de 18h, aux Grandes prairies à Arras.

Les trois autres rencontres auxquelles il est possible d’assister :

  • Mercredi 23 septembre à Lattre-Saint-Quentin (salle des fêtes, à partir de 18h),
  • Lundi 28 septembre à Vitry-en-Artois (salle polyvalente, à partir de 18h),
  • Mercredi 30 septembre à Berles-Monchel (salle communale, à partir de 18h).

* Inscription obligatoire auprès de l’animatrice du Sage : 03 21 21 01 57 (g.bernardeau@cu-arras.org).

Pour en savoir plus sur le Sage Scarpe-amont, consultez ici la page dédiée sur ce site. Les documents peuvent également être consultés en cliquant ici.