La Communauté Urbaine d’Arras accueillera le futur technocentre de la méthanisation régional


La transition énergétique de notre territoire prend un essor supplémentaire. Associée à des partenaires majeurs, la Communauté Urbaine d’Arras s’est mobilisée pour accueillir le technocentre de la méthanisation des Hauts-de-France. De nombreux acteurs économiques de proximité (industriels, transporteurs, agriculteurs…) ont déjà montré leur intérêt et apporté leur soutien à ce futur équipement d’importance

La méthanisation consiste à transformer, par l’action naturelle des bactéries, des déchets organiques en biogaz. Celui-ci est récupéré pour produire de l’électricité, être injecté dans le réseau de gaz de ville ou encore servir de carburant. La région Hauts-de-France veut développer une nouvelle filière autour de ce biogaz et s’est adressée aux territoires désireux d’accueillir un technocentre dédié. La Communauté Urbaine d’Arras s’est portée candidate et un jury d’experts l’a désignée ! Le technocentre régional de la méthanisation sera implanté à Saint-Laurent-Blangy sur le site de l’écopôle communautaire. Un terrain de quatre hectares lui est réservé à côté de la station d’épuration.

Constituer une filière d'excellence

 Future vitrine des savoir-faire en matière de méthanisation, le technocentre abritera une unité de biométhane, un centre de formation et un lieu de recherche et développement. Les objectifs sont de constituer une filière d’excellence de niveau national et de faire émerger des solutions innovantes pour les industriels, les agriculteurs et les collectivités, en matière de gestion des déchets et de production d’énergie. Cet outil s’inscrit dans les ambitions régionales de la Troisième révolution industrielle et dans la stratégie locale de transition énergétique de notre territoire. Le projet de la Communauté Urbaine d’Arras a été porté conjointement et en complémentarité avec différents partenaires publics et privés : le SMAV (syndicat mixte Artois valorisation), Véolia et Engie en actionnaires de référence, rejoints par le Crédit Agricole et le groupe Advitam. Investissement sur notre territoire : un peu plus de 12,5 millions d’euros.