Testez l’autopartage !


La Communauté Urbaine d’Arras continue de diversifier son offre de mobilité et propose désormais un service d’autopartage. Le principe de l'autopartage : louer selon ses besoins un véhicule partagé avec d’autres utilisateurs, plutôt que de posséder le sien. Fini le souci du stationnement de sa voiture en centre-ville, quand on ne l’utilise pas : quatre emplacements réservés ont été aménagés à Arras. 

Citiz - Autopartage

Location à l'heure ou à la journée

Ils sont situés face à la gare (place Foch) et à l’arrière gare (place Émile Breton), place du Théâtre et place Guy-Mollet. Ces stations accueillent chacune un véhicule, dont deux électriques (avec un accompagnement pour se familiariser à ce type de voiture) et un petit utilitaire.

L’abonnement à l’autopartage a été pensé selon trois fréquences d’utilisation : très occasionnellement (sans coût), une à deux locations par mois (8 € par mois) ou plus de deux fois par mois (16 €). La location se fait à l’heure (4,50 €, 3 € ou 2 € par heure) ou à la journée (45 €, 30 € ou 20 €). Le prix d’utilisation dépend également du nombre de kilomètres parcourus et de la catégorie de véhicule. L’inscription est de 40 ou 20 €.

Service expérimenté pendant 18 mois

Ce nouveau service d’autopartage sera expérimenté pendant 18 mois et géré par Artis. La Communauté Urbaine d’Arras et le Syndicat mixte intermodal régional de transports (Smirt) en assureront le financement, chacun à hauteur de 14 000 € en 2017 et de 42 000 € en 2018.

« La voiture, on peut aussi la partager »

Citiz Grand Arras a été lancé officiellement le lundi 18 septembre. Françoise Rossignol, vice-présidente "mobilité et transports" de la Communauté Urbaine d'Arras, a souligné l'action volontariste pour accompagner les évolutions des mentalités en matière de déplacement : « La voiture, on peut aussi la partager. Nous avons réussi l'expérience de lancer la location longue durée de vélos à assistance électrique. Les habitants passés au vélo qui ont besoin de temps en temps d'un véhicule disposent d'une solution adaptée avec Citiz Grand Arras. On est dans un projet global d'intermodalité, c'est-à-dire de faciliter le passage d'un mode de transport à un autre. » Le souhait étant que le succès soit au rendez-vous de ce nouveau service d'autopartage, afin de le pérenniser.