« À fonds » pour les projets des communes


La municipalité de Roclincourt a inauguré le groupe scolaire Jacques-Yves Cousteau, qu’elle a entièrement rénové. Les fonds de concours de la Communauté Urbaine d’Arras y ont contribué.

Groupe scolaire Cousteau rénové à Roclincourt (c) Valérie Laforge - CUA

Le chantier avait été lancé à l’été 2017. Après de longs mois, les élèves, les agents municipaux et les enseignants ont repris leurs marques au retour des dernières vacances de Noël dans des locaux remis à neuf et agrandis. Le groupe scolaire compte une centaine d’enfants de la maternelle au CM2, les CE1-CE2 étant accueillis dans la commune voisine d’Écurie. Le bâtiment de l’école date de 1923. Deux préfabriqués y avaient été ajoutés. Le chantier les a fait disparaître.

Une salle de classe, un dortoir, une garderie, une salle pour les activités périscolaires, des toilettes adaptées aux tout-petits ont été aménagés. Le personnel dispose de ses propres locaux, dont un bureau pour la direction. L’école est passée de 440 à 637 m2 de superficie et a été mise aux normes d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite.

Fonds de concours transition énergétique

Les travaux ont été l’occasion de revoir l’isolation de la partie ancienne du bâtiment. Elle a été rénovée pour atteindre la performance « bâtiment basse consommation ». L’extension a quant à elle été conçue selon la réglementation thermique 2020 encore plus exigeante. Une chaufferie performante au gaz installée à la mairie alimente également le groupe scolaire, dont la chaudière vétuste et gourmande a été enlevée. Le service « aide aux communes » de la Communauté Urbaine d’Arras a aidé au départ la municipalité pour concevoir son projet. Elle lui a également apporté 47 000 € de son fonds de concours. S’y sont ajoutés 74 000 € de financement complémentaire de son fonds de concours « transition énergétique », pour soutenir les efforts faits en faveur des économies d’énergie.

40 projets ont reçu un fonds de concours en 2018

L’entretien du patrimoine bâti, la mise aux normes d’accessibilité des bâtiments publics, la construction d’équipements par les municipalités sont parmi leurs projets éligibles au fonds de concours de la Communauté Urbaine d’Arras. Son montant est réparti entre les communes selon leur poids démographique avec, par solidarité, une dotation forfaitaire pour celles comptant moins de 2 000 habitants.

La mairie-école de Mercatel mise en accessibilité (c) Valérie Laforge - CUA

Une enveloppe spéciale du fonds de concours « transition énergétique » inclue notamment la rénovation d’éclairage public des communes (avec économies d’énergie d’au moins 70 %) et les audits énergétiques de leurs bâtiments.

En modernisant leur éclairage public, les communes réduisent considérablement leurs factures d'énergie (c) Valérie Laforge - CUA

En 2018, 40 projets ont bénéficié d’un fonds de concours, dont 12 du fonds de concours transition énergétique. Ils étaient portés par 28 municipalités et ont reçu en tout 1 178 680 € de la Communauté Urbaine d’Arras.